[Livre] Notre avis sur Atomic Habits, de James Clear

[Livre] Notre avis sur Atomic Habits, de James Clear

Chez Feu follet, on aime lire! Et oui, souvent, nos lectures tournent autour de l’entrepreneuriat, du développement personnel et professionnel, du marketing, du design ou des communications. Dans cette série, on a envie de présenter nos, lectures qui ont retenu (ou pas) notre attention. Notre avis sur le livre Atomic Habits (Un rien peut tout changer) de James Clear. 

Habitudes atomiques : un rien peut tout changer

Couverture du livre Atomic HabitsSelon James Clear, les habitudes sont la somme des choix que nous faisons chaque jour, les plus petits changements (atomic habits), accumulés, peuvent avoir un impact significatif sur notre vie.

Dans son livre, Atomic Habits, publié en 2018 (en français : Un rien peut tout changer), Clear propose des stratégies pour mettre en place de bonnes habitudes et surmonter les mauvaises, en partant du principe que le changement est dans la constance (basé sur le principe de l’intérêt composé) et les petites choses (habitudes atomiques).

En d’autres mots, s’améliorer de seulement 1 % chaque jour peut mener à terme à des changements importants et durables.

Ici, il n’est pas question d’intégrer ou de rayer une habitude de notre vie de façon drastique, dans la discipline ou la privation stricte. Au contraire des recettes choc, avec Clear, on mise sur les petites choses qui s’additionnent et se solidifient pour former de nouvelles habitudes durables qui rapportent à moyen et long terme.

Atomic Habits aborde :

  • la règle du 1 %
  • le plateau du potentiel latent
  • les 4 lois du changement comportemental (évidence, attraction, facilité et satisfaction)
  • le « habit stacking » et le « temptation building« 
  • la vérité à propos du talent
  • le principe de Boucle d’Or (Goldilocks rule)
  • les façons d’appliquer les principes relevés dans le livre à l’entrepreneuriat, la parentalité, la santé, etc.

Passons donc en revue les principaux sujets du livre…

La loi du 1 %

La loi du 1 % suggère que si l’on s’améliore d’un simple petit pourcent chaque jour, avec l’effet de l’intérêt composé, des résultats conséquents peuvent avoir lieu. On vous suggère cette vidéo où James Clear explique plus largement le concept (et résume en quelque sorte le contenu de son livre).

L’empilement d’habitude ou « habit stacking« 

Nous avons tous et toutes des habitudes bien ancrées en nous. Quand vient le temps d’en intégrer de nouvelles, Clear propose de profiter des connections comportementales déjà acquises par notre cerveau. Plutôt que de baser l’intégration de nouvelles habitudes en un lieu ou un temps, on les accolerait donc à un comportement déjà en place. Il s’agit d’abord de lister les habitudes et événements récurrents (prendre sa douche, partir la machine à café, s’habiller, aller porter les enfants à la garderie, arriver au bureau, etc.), puis d’y ajouter une habitudes à intégrer.

AVANT, PENDANT ou APRÈS [X habitude déjà acquise], je vais [nouvelle habitude que l’on désire intégrer].

Les habitudes peuvent aussi s’accoler à des « cues« , des indices (le lever du soleil, quand je reçois un texto, quand un client entre dans ma boutique, etc.).

Exemples :

  • Je veux commencer à méditer. Après mon café (habitude déjà en place), je vais méditer pendant 5 minutes.
  • Je désire manger des légumes à chaque repas. Chaque fois que je remplis mon assiette pour le dîner (habitude déjà en place), je vais mettre les légumes en premier.

Les 4 lois du changement comportemental

Les changements comportementaux passeraient par 4 grandes règles sur lesquelles l’on pourrait se baser pour créer de nouvelles habitudes et un environnement/contexte propice à la réussite de nos objectifs.

Première loi : Il faut rendre ça évident

Selon cette loi, plus l’habitude à mettre en place est évidente, plus il y a de chances qu’on puisse l’intégrer durablement. Il faut donc rendre les indices évidents. Si l’idée est d’éliminer une mauvaise habitudes, à l’inverse, on rendra les indices moins perceptibles.

Exemples :

  • Chaque soir, je place mes souliers de course près de la porte (indice) pour penser à aller courir le lendemain matin.
  • Chaque fois que je reçois une nouvelle facture, je la place sur mon clavier d’ordinateur pour penser à la classer.
  • Je range le sac de chips dans l’armoire du fond pour éviter de le voir chaque fois que je vais chercher un autre ingrédient.

Deuxième loi : Il faut rendre ça attrayant

Il s’agit ici de rendre la nouvelle habitude désirable, attrayante. Pour ce faire, il est possible de joindre une activité à priori peu agréable à un indice agréable. L’attrait peut aussi venir d’un environnement favorisant dans lequel l’habitude est perçue positivement. Pour éliminer une mauvaise habitude, on visera un environnement dans lequel l’habitude en question est difficile à soutenir.

Exemples :

  • Je fais le tri hebdomadaire de la paperasse (habitude perçue négativement) en écoutant ma série préférée (habitude agréable).
  • Je désire lire plus souvent (habitude à intégrer), alors je joins un club de lecture (environnement favorable).

Troisième loi : Il faut rendre ça facile

De toute évidence, il est plus aisé de développer et de maintenir une nouvelle habitude si l’on facilite le processus en entier. Réduisez les frictions, les inconvénients. Donnez-nous une chance de conserver votre motivation et réduisez les irritants. Au contraire, pour supprimer ou atténuer une mauvaise habitude, on ajoutera de la friction.

Exemples :

  • Je veux m’entraîner (habitude à intégrer), alors je choisis une salle de sport qui est sur le chemin direct vers le travail.
  • Je veux éviter de passer trop de temps sur les réseaux sociaux (habitude à supprimer); je désactive l’accès automatique et m’oblige à me connecter à nouveau chaque fois que je désire regarder des vidéos de chats sur TikTok (friction).

Quatrième loi : Il faut rendre ça satisfaisant

C’est bien beau intégrer une nouvelle habitude dans le but de s’améliorer, mais comme les nouvelles habitudes n’apportent pas toujours de gratification ou de résultats immédiats (voir le plateau du potentiel latent ci-bas), tentons d’emblée d’en retirer un certain sentiment de satisfaction. Dans le cas d’une habitude à supprimer, on tentera de la rendre insatisfaisante. Ce qui est récompensé est recherché par notre cerveau; ce qui est puni est fuit. 

Exemple :

  1. Je veux arrêter de dépenser au café du coin en me rendant au bureau. Chaque matin où je n’achète pas un café, je transfère 5 $ dans mon compte voyage (récompense).
  2. Je veux passer moins de temps sur les réseaux sociaux. Chaque fois que je passe 15 minutes à regarder des vidéos de chats, je le note sur un tableau bien en vue pour me rendre compte combien de temps de passe par semaine sur les réseaux sociaux et ce que j’aurais pu faire avec ce temps (punition).

Le plateau du potentiel latent

Lorsqu’on intègre une nouvelle habitude ou que l’on développe une nouvelle compétence, les résultats ne sont pas linéaires et ne se voient pas toujours dès le début. À certains moments, l’on peut avoir l’impression que « rien n’avance », que les efforts ne donnent pas de résultats. C’est exactement à ce moment-là qu’il est impératif de poursuivre les efforts.

Le plateau du potentiel latent correspond à la phase durant laquelle les résultats de ne se voient pas, alors que les effets des efforts continuent de s’accumuler (on se souviendra du 1 %, pas toujours visible, mais qui le deviendra tôt ou tard grâce à l’intérêt composé).

Pour acheter le livre : Atomic Habits par James Clear


En bref

En bref, Atomic Habits est un livre qui propose des stratégies simples, logiques et efficaces pour intégrer de nouvelles habitudes ou pour éliminer de mauvaises habitudes. Il nous fait remettre en perspective l’impatience des résultats et mise sur les changements (atomiques) et la constance.

On aime :

  • Le livre est facile à lire.
  • Chaque chapitre commence avec une anecdote concrète.
  • Les outils proposés sont majoritairement faciles à mettre en place.
  • Le ton est ouvert, non moralisateur.
  • On ne nous promet pas de méthode miracle, que des outils utiles.

On aime moins :

  • On retrouve néanmoins quelques longueurs : des concepts très simples auraient être résumés de façon plus concise.
  • L’auteur fournit peu de références.

Est-ce qu’on recommande?

Oui, si vous cherchez un brin de motivation et des outils concrets, mais réalistes à intégrer dans votre vie pour changer vos habitudes petit à petit pour le mieux, ce livre devrait vous fournir quelques pistes intéressantes.

Pour en savoir plus : Atomic Habits: Tiny Changes, Remarkable Results by James Clear

Blogue complet
Blogue complet